Rechercher
  • Corinne CAMIADE

Elodie & David, leur #lovesession


Dans mes reportages photos, s'il y a bien des séances que j'aime, ce sont celles des couples. Je ne sais pas pourquoi, pour quelles raisons ces moments là me grisent tellement. L'enjeu est simple, des gens amoureux, rien de plus facile à photographier direz-vous. Et c'est vrai. Cependant, chaque être véhicule une identité propre et profonde. Le couple c'est pareil. Il suffit de l'observer pour comprendre qu'il est unique. Telle une empreinte digitale, chaque séance sera différente et apportera son lot d'émotions.


Elodie & David m'ont confié qu'ils avaient stressé à l'idée de se faire photographier. Et pourtant, juste après, ils se sont rendu compte à quel point ce fut simple. Je n'ai pas à donner beaucoup de consignes car en vérité je n'ai qu'à les laisser faire tout en leur expliquant en préambule que j'ai besoin de voir leur visage, leurs mains, leur regard ... que je dois capter leur intimité sans pour autant faire intrusion dans le cocon qu'ils vont se fabriquer tout au long de la séance.



Et c'est ainsi qu'en les laissant faire, j'opte pour tourner tout autour afin de capturer ce qu'il y a d'essentiel entre ces deux là. Les gestes sont simples, parfois timides, et peut être aussi inhibés. Mais dans cette retenue, il y a de la candeur, du respect, et un romantisme fou. Le lieu contribue tout autant à l'ambiance et au rendu des photos. Je n'ai guère d’exigence à ce niveau là cependant dans le cas présent, j'ai changé d'avis au dernier moment et nous avons transité sur un autre rivage, plus près du phare. Et je ne le regrette pas. Le vent, le temps incertain et les prémices de la tempête ont magnifié les instants passés sur les roches. Nous étions aux heures proches du couchant, les lumières basses et l'absence de soleil sont les conditions que je considère idéales pour mes photos.



Le phare rouge de la Couronne a couronné l'aspect singulier de l'endroit et j'avoue qu'ayant toujours aimé les phares, il me l'a bien rendu ... Je me suis appuyée sur sa présence bienveillante.



J'aime photographier les gens qui s'aiment. Je crois que si je pouvais, je ferais ça tous les jours. Sûrement parce qu'il y a en eux, l’insouciance de l'instant présent, où pour une fois, ils n'ont qu'à s'aimer et se dire que quoi qu'il arrive, je suis là pour leur offrir le souvenir impérissable de ce moment passé entre eux & eux.


#Lamourestenfantdebohème

104 vues